jeudi 8 mars 2012

Photos avec paroles.

Essayons de faire parler les photos, en utilisant les listes des agrégées, et en tentant de retrouver les noms souvent évoqués, je me le rappelle, par Madeleine Liebschütz, ma grand-mère.

 
Agrégées en 1925 :
Lettres (jeunes filles)
Lelièvre (Madeleine), Hougas (Alice), Etaix, **Groult (Suzanne), *Geoffroy (Andrée), *Gaït (Isabelle), *Gros (Germaine), **Bourgeon (Suzanne, épouse Herbin), *Gruaux (Andrée), *Boscq (Geneviève), Guillon (Marguerite), *Morel (Léonie), Hirsch (Andrée), **Zanetto (Madeleine, épouse Dhaleine) 

Histoire (jeunes filles)
*Chaton (Jeanne), Mme **Kastler (née Cosset, Elise), Mlles Pouge & Foreville (Raymonde), *Liebschütz (Madeleine, épouse Schnerb), **Verdier (Marie-Louise), Sabourin

Mathématiques (jeunes filles)
Mme *Perron (Marie-Marguerite, Mlles Bouchon, Momal, Delatre, *Leroy (Madeleine), Mme Nicolas, Mlles Grégoire (Alice), **Fénart (Suzanne), **Laurent (Berthe), *Fossaert (Luce, épouse Fenez)

Physique (jeunes filles)
Aubert, Mmes *Bourguet (Madeleine), Fabri (Marcelle, née Gouiran), Mlle *Mazé (Yvonne, épouse Scheid), Mme Zuckermann (née Dechambre), Mlles *Bourrette (Alice, épouse Fourniol), *Salin (Marguerite, épouse Béatrix), Blaquière (Jeanne), **Chemikique (Marguerite), *Dorel (Paule) 

(http://www.inrp.fr/she/chervel_laureats2.htm); les noms précédés d'une astérisque correspondent à des sévriennes ; j'ignore la signification des astérisques doubles.) En revanche, c'est moi qui ai mis en italiques, les noms des personnes repérées sur les photos.


Élise Cosset, bientôt l'épouse d’Alfred Kastler en bas à gauche; Suzanne Bourgeon, à ses côtés; Madeleine prend probablement la photo. L'homme, comme il se doit est le professeur : ici R. Canat, spécialiste de la littérature du début du XIX e siècle.


Pour jouer Huit jours à la campagne de Jules Renard, sur la photo de droite, la physicienne Yvonne Mazé, (Scheid); sur la photo de droite, Madeleine à gauche, Jeanne Chaton à droite


Cap Martin, villa Miramar en 1925 ; Madeleine à gauche, à ses côtés Geneviève Boscq. La dame au centre est la directrice de Sèvres, Anna Amieux; à sa gauche, la matheuse Luce Fossaert ; à l'extrême droite, Simone Loeb agrégée en 1928.

1924 à Sèvres : de gauche à droite, assises, Geneviève Boscq, Yvonne Mazé et Andrée Gruaux; debout, Madeleine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire